Aller au contenu principal

Manif à Gap: l’hôpital se fout de la charité !

Jeudi 4 févier, une manifestation interprofessionnelle était à l’agenda social dans la Capitale endormie… euh pardon ! Douce… (des fois je me trompe !) .

C’est surtout les soignants qui étaient à l’honneur mais, étaient également présents, des profs, des saisonniers, des journalistes, des policiers (ces derniers ne manifestaient pas…Enfin… Je ne crois pas… quoi que… moralement peut-être)

La journée a débuté avec une intersyndicale devant l’hôpital et l’installation d’un barrage filtrant à 11h00. CGT, FSU (les profs), Solidaires, Sud ou Sud Solidaires (je n’ai toujours pas compris la différence mais c’est eux qui mettent l’ambiance et les jolies couleurs dans les manifs, alors je les aime bien ) Il y avait aussi des France Insoumise, des PCF, des NPA, des Ensemble!, des écolos, des Gilets jaunes… Des membres du Collectif Hautes-Alpes Solidaires, Écologiques et Citoyennes… ben c’est tout, les autres avaient piscine, je pense.

Ensuite une manifestation est partie à 14hOO pour faire une petit tour de ville. Entre le va et vient des deux opérations, nous avons compté entre 197 et 218 personnes qui se sont relayées.

Alors pourquoi? Ben d’abord parce que c’est la mouscaille généralisée et que ce n’est pas une fatalité mais le fait de choix politiques idéologiques et, aussi, parce qu’au delà des discours emphatiques et de la charité d’âme des décideurs, rien ne point à l’horizon côté moyens réels pour en sortir. C’est en tout cas l’avis de ceux qui sont venus le dire.

Retour en images:

le Haka des soignantes !
Communiqué de l’Intersyndicale.
il y a toujours un moment dans la vie où on est amené à se demander quand tout ça a commencé à merder…

Les prises de paroles…

La MANIF’ !

Print Friendly, PDF & Email

1 réponse »

  1. Merci pour les bonnes nouvelles ???
    Je soutiens mille fois (au moins) les manifestants que je ne peux rejoindre cause santé dont vieillitude. Etan aidant et handicapé j’ai pu constaté le manque de personnel qui ne peut que subir un position impossible et inhumaine, pour eux le droit à la maladie est difficile car ils savent qu’ils ne sont pas remplacés donc ils manquent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous gratuitement

Contact rédaction

Tél: 07 69 80 97 95

Courriel: arrimagesmag@gmail.com

 

Contact rédaction

0769809795